RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
Les propositions de la Fédération Française du Bâtiment

L’économie

circulaire

Favoriser l’économie circulaire dans le bâtiment permet de limiter la consommation de matières premières et d’énergie. Cela passe notamment par le développement du recyclage des déchets de chantier, la préférence aux circuits courts et l’utilisation de matériaux recyclés.

Faciliter

le recyclage

Le faible développement du recyclage des déchets de chantier est dû notamment au maillage encore trop faible d’installations de collecte de proximité et à la concurrence déloyale des sites illégaux.

En 2008, la directive européenne « déchets » a fixé comme objectif un taux de valorisation des déchets du BTP de 70% à l’horizon 2020. A ce jour, même si la quantification reste difficile, on estime qu’en France seuls 40 à 60 % des déchets du BTP* sont valorisés.

La loi sur la transition énergétique prévoit la collecte des déchets du BTP par certains distributeurs, pour renforcer le maillage et offrir plus de services aux entreprises. En parallèle, les collectivités doivent prévoir ce type d’activité dans leurs documents d’urbanisme. La création de nouvelles installations passe par l’association de tous les acteurs.

© Agnes Janin | internetBusinessbooster.com

Lutter contre les installations illégales en renforçant les contrôles de l’administration permettra d’éviter une concurrence déloyale et de renforcer la traçabilité des déchets, indispensable pour assurer la qualité des matériaux recyclés.
Source: CERC Rhône-Alpes (Enquête 2013) et SOeS (Enquête sur les déchets produits par l’activité de construction en France en 2008).