RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
Les propositions de la Fédération Française du Bâtiment

Des professionnels de confiance

Les qualifications RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) permettent d’identifier près de 60 000 entreprises et artisans compétents en matière d’efficacité énergétique ou d’énergies renouvelables. Ce sésame est désormais indispensable pour réaliser des travaux résidentiels ouvrant droit aux aides de l’État.

Pérenniser et généraliser

l’écoconditionnalité

L’importance des enjeux de la transition énergétique, les sauts technologiques et qualitatifs qu’elle implique, constituent des défis très réels pour l’ensemble de la filière. La nécessité d’une offre plus technique, plus crédible et plus adaptée a été reconnue par la profession. La solution passe par la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), outil central.

L’outil RGE, avec son corollaire l’éco-conditionnalité, doivent rester l’alpha et l’omega de la politique de transition énergétique dans le secteur du Bâtiment. Ce principe ne signifie pas que la situation actuelle est parfaite. Nous pensons a contrario indispensable que :
- le dispositif FEE Bat soit pérennisé afin de faire croître, dans des conditions acceptables, la population des entreprises et artisans qualifiés RGE ;

© MonkeyBusiness| Fotolia

- l’éco-conditionnalité des aides soit non seulement maintenue mais étendue, notamment aux aides de l’ANAH ;
- les mesures de simplification du dispositif RGE présentées et soutenues par la profession soient adoptées.