RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
Les propositions de la Fédération Française du Bâtiment

Le Bâtiment,

acteur du climat

Le secteur du bâtiment se trouve être un acteur majeur du climat du fait des consommations énergétiques et des émissions de gaz à effet de serre qu’il engendre. La loi sur la transition énergétique fixe des objectifs ambitieux pour réduire cette part.

Retranscription de la video pour sourds et malentendants

En accord avec notre stratégie d'aider à rendre Internet accessible aux sourds et malentendants, si vous désirez nous aider à traduire cette video en langage des signes, cliquez ici

Tara Expéditions parcoure les océans depuis maintenant 12 ans, à travers la planète ; l’Arctique, au Pôle Nord, mais aussi dans tous les océans de la planète, avec des scientifiques à bord pour essayer de comprendre l’impact du changement climatique sur les écosystèmes, sur les océans, sur notre vie de tous les jours aussi, à nous citoyens du monde.
Ce que l’on peut voir, en regardant et mesurant l’océan, c’est que 90 % de la chaleur qui a été émise depuis deux siècles a été absorbée par l’océan. Il s’est réchauffé jusqu’à 800 mètres de profondeur, de façon immuable : l’inertie est telle que cela va durer, que cela va encore se stocker, et rester chaud pendant de nombreuses années.
En Arctique par exemple, au Pôle Nord, en une génération on a perdu 70 % du volume de la glace de mer. Donc le réchauffement climatique impacte l’océan. Il ne l’impacte pas à très court terme, il l’impacte sur de très longues périodes. Donc on est engagés aujourd’hui dans un combat contre le changement climatique qui va durer un siècle, peut être deux siècles.
L’enjeu d’aujourd’hui est de trouver des solutions pour demain et pas de parler du passé, de ce que l’on a fait dans le passé. Le passé est derrière nous et il faut regarder devant.
Comment fait-on aujourd’hui pour regarder devant ? Les gaz à effet de serre sont surtout émis par les transports : transports maritimes, transports aériens, transports routiers. Mais aussi par l’Agriculture, qui émet beaucoup de gaz à effet de serre pour produire des protéines, pour se nourrir. Et également par le bâtiment.
C’est vrai que le secteur du bâtiment, vous, vos entreprises, vous avez vraiment une responsabilité, une part à jouer dans cette partie : de conseiller les gens correctement, de la façon la plus objective possible ; de leur expliquer les enjeux de se chauffer, de s’isoler, l’importance que cela a pour eux. Aujourd’hui et surtout demain, quand l’énergie va coûter beaucoup plus cher.
Souvent on peut croire que l’action d’une petite entreprise en France n’a pas beaucoup d’impact mais en fait chacun, à sa mesure, apporte une solution, ou une partie de la solution au problème que l’on a aujourd’hui.
Donc regarder demain, regarder le futur, c’est un peu l’enjeu de ce siècle ; c’est l’enjeu de nos générations, à nous qui devons imaginer à long terme, à plus long terme que nos politiques, à long terme la façon de se chauffer, la façon de se comporter dans la société, la façon de s’équiper, d’habiter également.
On demande souvent quelle est LA solution au changement climatique, la solution à la pollution, etc. Il n’y a pas une solution : il y a un mix de solutions, il y a beaucoup de solutions.
C’est un formidable défi qui s’offre à nous en tous cas. Pour ma génération et celle qui vient, trouver des solutions pour le futur je trouve que c’est à la fois un engagement vers demain, ça donne envie d’apprendre, de progresser, et ça doit être un moteur pour la société de demain.