RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
Les propositions de la Fédération Française du Bâtiment

Le Bâtiment,

acteur du climat

Le secteur du bâtiment se trouve être un acteur majeur du climat du fait des consommations énergétiques et des émissions de gaz à effet de serre qu’il engendre. La loi sur la transition énergétique fixe des objectifs ambitieux pour réduire cette part.

Nos clients, partenaires, fournisseurs de services et nous-mêmes utilisons des cookies et des technologies similaires pour fournir et sécuriser nos services et pour comprendre et améliorer leurs performances.

 

Sélectionnez "Accepter les cookies" pour autoriser cette utilisation ou "Gérer les préférences" pour faire votre choix en matière de cookies.

 

Vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies et retirer votre consentement dans vos préférences à tout moment.

 

Bâtir pour la Planète - Tableau des cookies

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous utilisez nos services, vous nous faites confiance pour le traitement de vos informations. Nous nous efforçons de les protéger, tout en vous permettant d'en garder le contrôle.

Autorisez-vous Bâtir pour la Planète à utiliser des cookies d'analyse et de statistique ? Ces cookies nous aident à en savoir plus sur les performances de nos Services et à comprendre, améliorer et rechercher des produits, des fonctionnalités et des services.

  • _gid
  • _gat
  • _ga

Decline all Services
Accept all Services

Explications de l'infographie pour les personnes atteintes de déficiences visuelles

En accord avec notre stratégie d'aider à rendre Internet accessible aux sourds et aux malentendants, si vous désirez nous aider à traduire cette infographie en langage des signes, cliquez ici

BÉNÉFICE ENVIRONNEMENTAL DES TRAVAUX DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE
La rénovation énergétique d’une maison permet d’économiser de l’énergie et d’éviter l’émission de CO2.

Une simulation a été réalisée avec OREBAT, l’outil de prescription pour la rénovation énergétique de la FFB.

Avant travaux, la maison non isolée consomme 396 kWh/m².an (étiquette F) et émet 99 kg de CO2 par m².an. Sa facture énergétique est estimée à 4110 € TTC/an.

Après travaux de rénovation énergétique (isolation par l’extérieur, isolation de la toiture, double vitrage, ventilation mécanique hygroréglable et chaudière neuve à condensation), la maison consomme 56 kWh/m².an (étiquette B) et émet 99 kg de CO2 par m².an. Sa facture énergétique est estimée à 850 € TTC/an.

La rénovation globale de la maison permet ainsi d’éviter l’émission de 9 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de 3 hectares de de forêt plantés (environ 4500 arbres).

Sources : OREBAT, ONF.