RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
Les propositions de la Fédération Française du Bâtiment

Des professionnels de confiance

Les qualifications RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) permettent d’identifier près de 60 000 entreprises et artisans compétents en matière d’efficacité énergétique ou d’énergies renouvelables. Ce sésame est désormais indispensable pour réaliser des travaux résidentiels ouvrant droit aux aides de l’État.

Nos clients, partenaires, fournisseurs de services et nous-mêmes utilisons des cookies et des technologies similaires pour fournir et sécuriser nos services et pour comprendre et améliorer leurs performances.

 

Sélectionnez "Accepter les cookies" pour autoriser cette utilisation ou "Gérer les préférences" pour faire votre choix en matière de cookies.

 

Vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies et retirer votre consentement dans vos préférences à tout moment.

 

Bâtir pour la Planète - Tableau des cookies

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous utilisez nos services, vous nous faites confiance pour le traitement de vos informations. Nous nous efforçons de les protéger, tout en vous permettant d'en garder le contrôle.

Autorisez-vous Bâtir pour la Planète à utiliser des cookies d'analyse et de statistique ? Ces cookies nous aident à en savoir plus sur les performances de nos Services et à comprendre, améliorer et rechercher des produits, des fonctionnalités et des services.

  • _gid
  • _gat
  • _ga

Decline all Services
Accept all Services

Retranscription de la video pour sourds et malentendants

En accord avec notre stratégie d'aider à rendre Internet accessible aux sourds et malentendants, si vous désirez nous aider à traduire cette video en langage des signes, cliquez ici

La qualification RGE est le sésame pour se positionner efficacement sur le marché de la rénovation énergétique.
Pour l’obtenir, les entreprises et artisans du Bâtiment doivent suivre un parcours bien précis et répondre à des critères de qualité d’ordre technique, assurantiel, juridique et économique. Autant d’éléments permettant de rassurer les maîtres d’ouvrage et de créer un climat de confiance.

La première étape pour l’entreprise consiste à nommer un responsable technique et à démontrer ses compétences, le plus souvent par la réussite d’un contrôle des connaissances précédé d’une formation continue.

L’entreprise doit ensuite choisir la qualification RGE la plus adaptée à son ou ses activités, puis remplir un dossier de demande auprès d’un des organismes de qualification : QUALIBAT, QUALIT’ENR ou QUALIFELEC.
Elle devra fournir un certains nombres de justificatifs comme son extrait Kbis, ses attestations URSSAF et d’assurance et ses informations comptables. Elle devra également documenter des chantiers de référence dans la ou les activités demandées. Notons que certaines qualifications comme « les pros de la performance énergétique », délivrée par QUALIBAT, permettent d’être qualifié RGE sur plusieurs catégories de travaux selon des modalités simplifiées.

Une fois sa qualification RGE attribuée, l’entreprise peut accéder au marché de la rénovation énergétique. Elle figure sur l’annuaire officiel des entreprises RGE(1) et permet à ses client de bénéficier d’aides financières comme le crédit d’impôt, l’éco-prêt à taux zéro et les primes issues du dispositif des CEE en résidentiel.

Dans les 24 mois qui suivent l’attribution de sa qualification RGE, l’entreprise doit se soumettre à un contrôle de réalisation. L’auditeur indépendant vérifiera notamment la bonne mise en œuvre des travaux et la capacité de l’entreprise à répondre aux attentes et besoins du client.