RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
Les propositions de la Fédération Française du Bâtiment

La construction neuve

performante

Le Bâtiment à Energie POSitive (BEPOS) est le bâtiment de demain. Toutefois, certains retours d’expériences font état d’un surcoût inacceptable pour les maîtres d’ouvrage. Expérimentation et évaluation, privilégiant l’optimisation des coûts de construction, s’imposent pour définir un référentiel BEPOS généralisable.

Nos clients, partenaires, fournisseurs de services et nous-mêmes utilisons des cookies et des technologies similaires pour fournir et sécuriser nos services et pour comprendre et améliorer leurs performances.

 

Sélectionnez "Accepter les cookies" pour autoriser cette utilisation ou "Gérer les préférences" pour faire votre choix en matière de cookies.

 

Vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies et retirer votre consentement dans vos préférences à tout moment.

 

Bâtir pour la Planète - Tableau des cookies

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous utilisez nos services, vous nous faites confiance pour le traitement de vos informations. Nous nous efforçons de les protéger, tout en vous permettant d'en garder le contrôle.

Autorisez-vous Bâtir pour la Planète à utiliser des cookies d'analyse et de statistique ? Ces cookies nous aident à en savoir plus sur les performances de nos Services et à comprendre, améliorer et rechercher des produits, des fonctionnalités et des services.

  • _gid
  • _gat
  • _ga

Decline all Services
Accept all Services

Retranscription de la video pour sourds et malentendants

En accord avec notre stratégie d'aider à rendre Internet accessible aux sourds et malentendants, si vous désirez nous aider à traduire cette video en langage des signes, cliquez ici

Interview de Jean Damian, Président du Groupement des métiers du photovoltaïque de la Fédération française du bâtiment et les propositions de la Fédération Française du Bâtiment pour réussir la transition énergétique.
Les maîtres d’ouvrage qui construisent ou rénovent des bâtiments avec des niveaux de performance énergétique environnementale supérieurs à la règlementation en vigueur supportent aujourd’hui un surcoût. Ces maîtres d’ouvrage doivent être encouragés dans leur démarche. La proposition de la Fédération Française du Bâtiment est simple : elle consiste à augmenter le droit à construire pour ce type de maître d’ouvrage, c’est-à-dire leur permettre de construire un étage supplémentaire ou d’augmenter l’emprise au sol du bâtiment. Cela permet de compenser une partie de ces surcoûts, l’autre partie pouvant être compensée par la baisse des coûts d’exploitation du bâtiment.
Comment mettre en application cette mesure ? Le code de l’urbanisme le prévoit déjà. Mais cela nécessite une révision complète du plan local d’urbanisme, ce qui génère des lourdeurs, des coûts pour les collectivités et prend parfois beaucoup de temps. Aussi cela n’est-il pas vraiment appliqué dans les faits.
Notre proposition est simple : elle consiste à rendre systématiques les autorisations de dépassement, et les appliquer également aux rénovations lourdes.