RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
Les propositions de la Fédération Française du Bâtiment

La lutte contre

la précarité énergétique

En France, près de 20 % de la population serait en situation de précarité énergétique, avec des logements mal isolés et inconfortables. Le programme Habiter Mieux de l’ANAH (2) prévoit l’aide à la rénovation énergétique de 100 000 logements en 2017. Ce dispositif doit être amélioré et pérennisé.

Nos clients, partenaires, fournisseurs de services et nous-mêmes utilisons des cookies et des technologies similaires pour fournir et sécuriser nos services et pour comprendre et améliorer leurs performances.

 

Sélectionnez "Accepter les cookies" pour autoriser cette utilisation ou "Gérer les préférences" pour faire votre choix en matière de cookies.

 

Vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies et retirer votre consentement dans vos préférences à tout moment.

 

Bâtir pour la Planète - Tableau des cookies

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous utilisez nos services, vous nous faites confiance pour le traitement de vos informations. Nous nous efforçons de les protéger, tout en vous permettant d'en garder le contrôle.

Autorisez-vous Bâtir pour la Planète à utiliser des cookies d'analyse et de statistique ? Ces cookies nous aident à en savoir plus sur les performances de nos Services et à comprendre, améliorer et rechercher des produits, des fonctionnalités et des services.

  • _gid
  • _gat
  • _ga

Decline all Services
Accept all Services

Retranscription de la video pour sourds et malentendants

En accord avec notre stratégie d'aider à rendre Internet accessible aux sourds et malentendants, si vous désirez nous aider à traduire cette video en langage des signes, cliquez ici

Dans le dispositif d’aide de l’ANAH pour lutter contre la précarité énergétique, l’entreprise joue un rôle important. Les entreprises doivent se rapprocher de leurs clients. Elles doivent faire en sorte de comprendre que ce sont des clients qui connaissent des difficultés financières, notamment pour se chauffer. Elles devront mieux expliquer les dossiers, leur donner la possibilité de comprendre comment on va arriver à des solutions convenables en ce qui concerne le montage du dossier, et l’équilibre financier apporté au client, qu’il ne pourra pas résoudre tout seul.
Il faut absolument que ce problème soit résolu. Il faut que les entreprises n’aient pas de difficultés pour recevoir les argents, difficultés qui provoquent trop de différence entre la recette et les dépenses, qui fait qu’en fin de compte ils ne sont pas confiants sur le marché.
A l’heure actuelle il y a des choses à revoir et il faut que les administratifs bougent dans ce domaine.