RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
Les propositions de la Fédération Française du Bâtiment

L’économie

circulaire

Favoriser l’économie circulaire dans le bâtiment permet de limiter la consommation de matières premières et d’énergie. Cela passe notamment par le développement du recyclage des déchets de chantier, la préférence aux circuits courts et l’utilisation de matériaux recyclés.

Retranscription de la video pour sourds et malentendants

En accord avec notre stratégie d'aider à rendre Internet accessible aux sourds et malentendants, si vous désirez nous aider à traduire cette video en langage des signes, cliquez ici

Interview de Didier Michel - Entreprise de recyclage, et les propositions de la Fédération Française du Bâtiment pour réussir la transition énergétique.
Aujourd’hui l’état des lieux du recyclage dans le bâtiment : c’est quelque chose qui peine à démarrer. C’est quand même assez faible. Les principales quantités sont les inertes : les bétons, les matériaux durs qui sont concassés pour faire du granulaire routier. C’est à mettre en proportion avec les plus de 70 % de déchets de cette catégorie qui sont produits.
Il y a des filières qui se mettent un petit peu en place. Aujourd’hui la filière plâtre est exemplaire parce qu’il y a eu un gros travail de fait avec l’industrie du plâtre, le recyclage de ce matériau. Le bois commence également à être recyclé, et un petit peu le plastique, les minérals, certains isolants. Ce qui fait qu’aujourd’hui ça a beaucoup changé parce que, il y a 25 ou 30 ans, les seules choses qui étaient recyclées dans le BTP, c’étaient la ferraille et les métaux : le cuivre, le plomb, le zinc… Traditionnellement, ce sont des produits à forte valeur qui ont toujours été recyclés.
Pour augmenter l’utilisation des matériaux recyclés employés dans le bâtiment, il faut déjà travailler avec le maître d’ouvrage, qui est l’utilisateur final du matériau en quelque sorte : lui donner confiance dans le matériau. Il y a souvent des refus parce qu’ils pensent que ce sont des matériaux au rabais. Personne ne veut effectivement construire avec des déchets. Donc aujourd’hui les pistes sont de normer ces matériaux, faire des essais dessus, de façon à pouvoir amener des garanties de leur utilisation pérenne dans le domaine du bâtiment, de non pollution.
Concernant également les prix de ces matériaux : il y a souvent une idée qui est très répandue, qui est que puisque ce sont des matériaux recyclés ça va être moins cher. Ce n’est souvent pas le cas. Le matériau recyclé coûte très souvent le même prix qu’un matériau neuf. Par contre, il évite une mise en décharge, il est dans le cadre de l’économie circulaire, il a un comportement vertueux.
Pour aider les entreprises dans toutes ces problématiques, la Fédération française du bâtiment a mis en place le SRBTP : syndicat des recycleurs du bâtiment et des travaux publics.