RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
Les propositions de la Fédération Française du Bâtiment

Les énergies

renouvelables

La Loi sur la transition énergétique vise à doubler la part des énergies renouvelables d’ici 15 ans. Encore faut-il s’en donner les moyens. Un nombre suffisant d’entreprises et artisans formés et qualifiés est nécessaire, ainsi que des dispositifs de soutien adaptés, favorisant notamment l’autoconsommation.

Nos clients, partenaires, fournisseurs de services et nous-mêmes utilisons des cookies et des technologies similaires pour fournir et sécuriser nos services et pour comprendre et améliorer leurs performances.

 

Sélectionnez "Accepter les cookies" pour autoriser cette utilisation ou "Gérer les préférences" pour faire votre choix en matière de cookies.

 

Vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies et retirer votre consentement dans vos préférences à tout moment.

 

Bâtir pour la Planète - Tableau des cookies

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous utilisez nos services, vous nous faites confiance pour le traitement de vos informations. Nous nous efforçons de les protéger, tout en vous permettant d'en garder le contrôle.

Autorisez-vous Bâtir pour la Planète à utiliser des cookies d'analyse et de statistique ? Ces cookies nous aident à en savoir plus sur les performances de nos Services et à comprendre, améliorer et rechercher des produits, des fonctionnalités et des services.

  • _gid
  • _gat
  • _ga

Decline all Services
Accept all Services

Retranscription de la video pour sourds et malentendants

En accord avec notre stratégie d'aider à rendre Internet accessible aux sourds et malentendants, si vous désirez nous aider à traduire cette video en langage des signes, cliquez ici

Interview de Jean Damian, Président du Groupement des métiers du photovoltaïque de la Fédération française du bâtiment et les propositions de la Fédération Française du Bâtiment pour réussir la transition énergétique.
De plus en plus de bâtiments sont équipés de systèmes solaires photovoltaïques, et cela devrait se généraliser dans le cadre du développement des bâtiments à énergie positive.
Historiquement, le solaire photovoltaïque s’est développé dans le bâtiment grâce à des niveaux très incitatifs de revente de l’électricité produite au gestionnaire du réseau. Aujourd’hui la situation a changé. Le gestionnaire du réseau rachète cette électricité à un tarif de rachat nettement moindre. Le prix des systèmes rend l’électricité photovoltaïque compétitive sur le marché.
Cependant il y a un décalage entre les périodes dites de production de l’électricité photovoltaïque (les périodes ensoleillées) et les périodes de consommation de cette électricité dans le bâtiment. C’est le principe de l’énergie intermittente. Aussi il devient intéressant de chercher des solutions de stockage, pour pouvoir stocker l’énergie produite par exemple le samedi et le dimanche lorsque le bâtiment est inoccupé, pour pouvoir s’en servir en début de semaine suivante, dans le magasin par exemple.
Nous sommes sur un marché en plein développement. Il nous faut donc travailler sur la compétitivité des systèmes, pour les rendre plus économiques ; sur la conception des installations pour améliorer la cohérence entre périodes de production, de stockage, et de consommation du bâtiment ; et enfin dresser un cadre réglementaire clair pour encadrer le développement de ce nouveau marché.
Afin d’accompagner le développement des énergies renouvelables dans le bâtiment, la place des entreprises est tout à fait centrale et essentielle. En effet elles sont les garantes d’une bonne conception des installations au service des besoins du maître d’ouvrage, ainsi que de la mise en œuvre et de l’entretien de ces systèmes, conformément aux règles de l’art.